Actions Hôpital, Alphancan, EPS

lundi 7 novembre 2016
par  fsu81
popularité : 64%

Alors que les débats médiatiques sont occupés par les primaires et ambitions personnelles de toutes sortes dans un climat de droite décomplexée, les mauvais coups continuent de tomber et la situation des salariés comme de la population se dégradent toujours.

Et pas seulement dans le champ de l’Education.

1) Ainsi, demain 8 novembre, les Fédérations CGT, FO et Sud de la Fonction Publique hospitalière ont décidé d’appeler à la GREVE et à la MOBILISATION de l’ensemble des personnels de la Fonction Publique Hospitalière (du secteur sanitaire, social et médico-social).

L’hôpital va mal, notre santé est en danger.

Les contraintes budgétaires imposées au service public de santé depuis des années ont des conséquences désastreuses.

Des services entiers sont fermés, des lits supprimés, des activités "non rentables" abandonnées.

Les conditions de travail des personnels se dégradent.

Les conditions d’accueil, la qualité des soins, la proximité et la sécurité sont remises en cause.

La désertification sanitaire s’étend.

A l’hôpital public d’Albi, il manque six spécialités : néphrologie, urologie, coronarographie, ophtalmologie, rhumatologie, soins dentaires. Ce qui oblige les patients à aller vers les cliniques privées à but lucratif et les exposer à des dépassements d’honoraires.

Des mesures d’urgence sont nécessaires sinon notre pays connaîtra une crise sanitaire grave.

Pourtant le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017 prévoit 3 milliards en moins pour la santé dont 860 millions pour l’hôpital.

Le mardi 8 novembre, les professionnels de santé seront en grève à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO et SUD.

Nous demandons aux camarades qui le peuvent d’être présents à leurs côtés pour exiger une santé publique de qualité partout et pour tous.

La santé, ça nous concerne.

Rassemblement à Albi

place du Vigan à 11 heures

Mardi 8 novembre 2016

2) Par ailleurs, sur notre département, à Gaillac sur le site de l’entreprise Alphacan qui a annoncé le 12 octobre dernier la suppression de 92 salariés sur un total de 130 que compte le site tarnais, les salariés sont en grève illimitée avec blocage du site. « Nous bouclons l’entrée de l’entreprise. Plus aucune livraison arrive. Nous ne laissons plus rien rentrer », explique le représentant syndical CGT Sylvain Cayre.

L’intersyndicale (CGT, CFDT et Fo) de l’entreprise est claire : « nous voulons que la direction nous donne des éléments concrets et des avancées dans le plan. Nous avons, dans la procédure de licenciement, du plan CCE, un délai de deux mois, nous sommes aujourd’hui à la moitié de ce délai et rien ne bouge. On a l’impression d’être roulés dans la farine », poursuit Sylvain Cayre qui souligne « une forte mobilisation et une grande grogne des salariés. Le rapport de force s’est installé ».
La quasi fermeture d’Alphacan à Gaillac est une catastrophe tant sociale qu’économique. Ce sont tous les salariés du bassin Gaillacois, mais aussi du département qui en supporteront les conséquences. L’emploi industriel génère 2 à 3 fois plus d’emplois induits dans le commerce et les services de proximité publics et privés. Au total ce sont entre 300 et 400 emplois qui sont menacés sur le territoire.
L’intersyndicale CGT, FO et CFDT d’Alphacan a besoin de tout notre soutien syndical mais aussi du soutien de la population.

Vendredi 11 novembre à 18h, aura lieu au cinéma de Gaillac une séance de soutien spécialement dédiée aux salariés en lutte pour Alphacan.
Il s’agira de la projection du film "Moi, Daniel Blake" ayant reçu la palme d’or à Cannes cette année ! L’histoire d’un menuisier anglais de 59 ans qui, suite à des problèmes de santé se voit signifier une obligation de travailler, malgré l’interdiction de son médecin. La séance est au tarif unique de 5€ dont 2€ reversés à la caisse de solidarité. Un débat (sur la situation d’Alphacan) suivra jusqu’aux alentours de 21h (heure à laquelle la salle doit être libérée pour la séance du soir). A partager au maximum pour que cette salle de 270 places soit comble.

3) Puisque tous nos acquis ont été arrachés par les luttes et notamment celles du Front Populaire, nous vous informons de cette initiative de l’institut régional CGT d’histoire sociale Midi Pyrénées :

Le 17 novembre à la Bourse du Travail de Toulouse : 1936-2016 "Du Front Populaire aux défis du monde actuel."(voir fichier joint)

4) Enfin, nous appelons à soutenir l’action du SNEP-FSU au sujet de la disparition d’une épreuve spécifique EPS au brevet des collèges. Une épreuve physique spécifique EPS au DNB, c’est donner à la nation les moyens de vérifier les acquis incontournables pour une formation complète des jeunes.

Faites entendre votre voix en soutenant la proposition du SNEP (cliquez ici : http://www.snepfsu.net/phpetitions/dnb1617/form.php3).


Contact

Fsu du Tarn


201 rue de Jarlard
81000 ALBI


Tél : 05 63 38 34 25
Mél : fsu81@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois