Élections : déclaration de la FSU-81

mardi 18 avril 2017
par  fsu81
popularité : 52%

Les soubresauts de la campagne électorale, les graves dangers qu’elle porte par exemple quand la justice est gravement mise en cause par des candidats dont les propos nauséeux ne sont, eux, pas fictifs, tout ceci témoigne d’un état de pourrissement préoccupant dans lequel est plongé notre pays.

Affaires, petits arrangements et petits cadeaux entre amis, mépris des engagements et de la parole donnée, mensonges, coups bas… donnent une bien piètre image de la chose publique (res publica) ou du moins de la façon dont certains professionnels de la politique et des médias la considèrent.

Pourtant, les élections à venir vont conditionner pour partie les prochaines années.

C’est pourquoi la FSU-81 tient à alerter sur les dangers qui menacent au vu des programmes de certains candidats.

Bien entendu, l’extrême-droite de Marine Le Pen porte un danger spécifique de remise en cause des valeurs de la République et la démocratie et son slogan « La France en ordre » sonne de manière lugubre.

Mais au-delà, d’autres candidats font planer de lourdes menaces sur les syndicats, le droit du travail (aggravation de la loi El Khomri, suppression de la durée légale du travail, uberisation), la sécu (privatisation), les retraites (retraites individuelles par points, recul de l’âge de la retraite), la fonction publique et les services publics (- 120000 fonctionnaires pour l’un, - 500000 pour un autre, qui dit mieux ?), l’école, la démocratie (pas de retour sur les traités européens imposés contre le vote populaire)… et bien peu mettent la paix, pourtant en danger elle-aussi, au cœur de leurs préoccupations, la plupart prévoyant même l’augmentation des dépenses militaires à 2 voire 3 % du PIB.

Est-ce le cauchemar qui n’en finit pas auquel nous serions condamnés ?

Pour y échapper, pour éviter le pire, c’est la voix du monde du travail, celle des fonctionnaires dévoués au service de l’intérêt général, celles des travailleurs salariés qui ont besoin de bons salaires, d’une bonne retraite, d’une bonne sécu, de conditions de travail améliorées et de garanties nationales, de projets d’avenirs fondés sur le développement et la coopération et pas sur la concurrence de tous contre tous, qu’il faut faire entendre.

Vue l’incertitude soulignée par les sondages, chaque voix comptera.


Contact

Fsu du Tarn


201 rue de Jarlard
81000 ALBI


Tél : 05 63 38 34 25
Mél : fsu81@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois