Retraites : rassemblement le 30 mars

14h30, place de la Préfecture Albi
lundi 27 mars 2017
par  fsu81
popularité : 6%

JEUDI 30 MARS 2017
LES RETRAITÉS SERONT UNE NOUVELLE FOIS MOBILISÉS

Neuf organisations syndicales ou associations(1) appellent les retraités à une nouvelle journée de mobilisation dans les départements le 30 mars. Ce jour-là, aura lieu dans le Tarn,
un rassemblement à Albi devant la Préfecture, à 14H30.

DE RÉFORME EN RÉFORME LE POUVOIR D’ACHAT DES RETRAITÉS NE CESSE DE SE DÉGRADER
A partir de 1987 pour le privé, puis en 2004 pour la fonction publique, l’évolution des pensions a été calculé en se basant sur l’indice des prix et non plus sur le salaire moyen. Il en est résulté une catastrophe pour nombre de retraités. Ainsi, de 2003 à 2014, alors que les salaires ont augmenté de 24,8% et le SMIC de 32,6%, les pensions, elles, n’ont progressé que de 17,9%. Sur les vingt dernières années, on peut estimer à 20% la perte de pouvoir d’achat pour de nombreux retraités.
Cela justifie pleinement la mobilisation pour une indexation des pensions sur les salaires afin de revenir à la situation d’avant 1987.

MAIS LES RETRAITÉS SONT AUSSI VICTIMES D’AUTRES MESURES comme l’instauration de la taxe de 0,3% de contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie(CASA), la perte de la demi-part réservée aux veufs, veuves, célibataires ayant élevé un enfant, la fiscalisation de la majoration de pension de 10% pour les personnes ayant éle vé 3 enfants ou plus.
A tout cele , il faut ajouter le poids de la fiscalité locale, l’impact de la TVA surtout pour les plus démunis, le blocage des retraites complémentaires.

NOUS NE SOMMES PAS TOUS ÉGAUX A LA CRISE.
Les inégalités de revenus s’aggravent dans des proportions inquiétantes. Les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres. Des organismes officiels tels le Conseil d’orientation des retraites(COR), l’OCDE ne cachent pas qu’un appauvrissement généralisé va s’amplifier dans les années à venir. D’ailleurs des associations caritatives dénoncent l’augmentation de la pauvreté chez les personnes âgées. Parmi les plus touchées, on trouve principalement des femmes pour qui les pensions sont globalement inférieures de 40% à celles des hommes. Les pensions ne sont pas une aide, un secours, une allocation de solidarité pour personnes âgées. La pension est un droit. Il résulte du versement de cotisations payées durant toute la vie professionnelle ; les cotisations des actifs servant à payer les pensions de ceux qui sont à la retraite.

AUTRE SUJET D’INQUIÉTUDE POUR LES RETRAITÉS : L’ ACCÈS AUX SOINS.
L’épidémie de grippe de ce début d’année, certes plus précoce mais banale, a mis en évidence l’ampleur de la dégradation de notre système de santé. Les politiques de réduction massive des dépenses, sous prétexte de combler le trou de la Sécu, ont entraîné la suppression de milliers d’emplois, la fermeture de milliers de lits, la course à la rentabilité. Au niveau de l’hôpital, du médecin de ville, des spécialistes avec les dépassements d’honoraires, il devient de plus en plus difficile de se soigner. Et notre département n’est pas épargné. Dernière amputation infligée au centre hospitalier d’Albi, c’est la fermeture de 20 lits de suite et de réadaptation, livrés au secteur privé. Or, 50% des patients de ce service étaient des personnes âgées. Rappelons que 6 spécialités manquent à l’hôpital général : urologie, néphrologie, coronarographie, ophtalmologie, rhumatologie, soins dentaires, ce qui oblige les patients à s’adresser aux cliniques privées et les expose à des dépassements d’honoraires.
En outre, dans les prochaines années, 4 ophtalmologistes partiront à la retraite. Seront-ils remplacés ?

SE MOBLISER LE 30 MARS
C’est dire aux candidats à l’élection présidentielle que 17 millions de retraités veulent voir leur place reconnue dans la société.
Ils veulent avoir les ressources nécessaires pour vivre dignement, pouvoir se soigner, se loger, combattre l’isolement social grâce à une politique de transport, de culture, de services publics de proximité.

(1) Le groupe des neuf comprend : la CGT, FO, CFTC, CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR, Ensemble et Solidaires.

Georges Falgayrac


Contact

Fsu du Tarn


201 rue de Jarlard
81000 ALBI


Tél : 05 63 38 34 25
Mél : fsu81@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois