Organisations syndicales progressistes (FSU, CGT, Solidaires) des personnels de l’Éducation nationale, organisations de parents d’élèves et de lycéens ainsi qu’associations de victimes de l’amiante écrivent ensemble au ministre de l’Éducation nationale pour réclamer des mesures d’urgence.

 

Communiqué intersyndical