Toutes et tous en grève dans l’UNITE

Jeudi 19 janvier 2023 !

 

Manifestation à 11h à CASTRES, place Soult

Manifestation monstre à 14h30 à ALBI, place du Vigan

 

La première Ministre a annoncé un allongement de la durée de cotisations à 43 annuités et le recul de l’âge de la retraite à 64 ans comme mesures phares du projet de réforme des retraites. L’ensemble des organisations syndicales appellent d’ores et déjà les salarié·es à se mettre massivement en grève le 19 janvier et à envisager d’autres suites pour mettre en échec ce projet.

 

 

2023 01 13 TRACT INTERSYNDICAL HEURE MANIF TARN

 

L’allongement du temps passé à travailler est un recul social majeur ! Le gouvernement prévoit un report de l’âge légal de 62 à 64 ans pour tou·tes les personnels né·es après 1968, accompagné d’une accélération de l’augmentation de la durée de cotisations de 42 à 43 ans. L’espérance de vie en bonne santé n’est pas extensible. Elle est de 65,9 ans pour les femmes et 64,6 ans pour les hommes (et bien plus basse pour les salarié·es exerçant des métiers difficiles et précaires).

Le gouvernement veut imposer des départs en retraite plus tardifs avec des pensions plus faibles, pour financer ses baisses d’impôts pour les sociétés et les cadeaux fiscaux aux plus riches et aux grandes entreprises !

 

Dès maintenant, signons et faisons signer a pétition intersyndicale :

Retraites : non à cette réforme injuste et brutale !

 

 

Le communiqué intersyndical national éducation : 

Communiqué retraites - 12012023 éduc

 

Le communiqué intersyndical national : 

 

La question des salaires reste un élément central pour la FSU et en lien direct avec la question des retraites.

Pour la FSU, il faut :
– garantir une retraite à 60 ans avec 37,5 annuités
– intégrer dans la durée cotisée les années d’études, de stages, chômages…
– rétablir les droits liés aux enfants,
– mettre fin au système de décote et de surcote,
– indexer les pensions sur le salaire moyen,
– aménager les fins de carrières sans que cela impacte le calcul de pension.
Augmenter les ressources et donc les cotisations passe par :
– une augmentation générale des salaires pour rééquilibrer la répartition des richesses,
– l’égalité salariale entre les femmes et les hommes,
– la réduction massive du chômage.

L’intersyndicale Tarnaise se réunit jeudi 12 janvier pour définir les modalités de cette première journée de mobilisation et des suites à envisager. Nous en communiquerons jeudi soir un compte-rendu.

 

Toutes et tous en grève dans l’UNITE

Jeudi 19 janvier 2023 !